Paris a un bon goût du Vénézuela  -  Ana Gomez étonne et régale les gourmands de la Ville Lumière.
 
C’est face au succès constant de ses hallacas auprès d’amis expatriés à Paris, puis aux éloges reçus sur son asado negro préparé pour les convives d’un dîner inoubliable sur une péniche parcourant la Seine, qu’Ana Gomez a eu l’idée de créer Chef a la casa.
 
Tantôt traiteur, tantôt chef à domicile, elle propose ainsi depuis trois ans une cuisine du monde revisitée, où les recettes de famille du Vénézuela se mêlent avec audace et bonheur aux saveurs et parfums d’autres plats traditionnels des quatre coins du globe.
 
Souhaitant offrir une vraie alternative aux gourmets parisiens, elle présente une sélection de plats variés s’appuyant sur des ingrédients de la plus grande qualité et sur un savoir-faire incontestable. La chef, passionnée de cuisine exotique, est également graphiste, et cela se retrouve dans la présentation de ses plats, toujours soignée et pleine de couleurs, ainsi que dans son art de mélanger les saveurs.
 
« Mon amour de la cuisine du Vénézuela, le pays où j’ai grandi, m'a amené à faire des recherches sur son origine, sur l’histoire de certaines recettes et sur l'interprétation que je pourrai en faire loin des Caraïbes. Le résultat : une originalité toujours renouvelée par ces saveurs que j'aime tant. »

Mario Aranaga
Editeur d’Estampas, Caracas, Vénézuéla.

 

La street food revisitée

Si le soleil persiste cet automne, il sera encore temps de déguster les aguas frescas mexicaines, grosses bouteilles de fruits frais mélangés avec de l’eau, du sucre, des fleurs...

Côté cuisine, la jeune chef à domicile Ana Gomez s’inspire des rues d’Asie et d’Amérique latine avec ses jian bing, de délicieuses crêpes au lait de soja diversement garnies, le ceviche péruvien à base de poisson fumé, les arepas vénézuéliennes, des petits pains de maïs ronds farcis à façon, et que l’on peut même demander végétarien et sans gluten, c’est-à-dire non frits.

Idéal pour épater la galerie lors d’un déjeuner de travail, la maison livre au bureau.

Antoine Couder
LJA MAGAZINE - HORS COUR - SEPTEMBRE / OCTOBRE 2013.

 

Titina Penzini: GastroChic: Ana Fernanda Gómez - En París con sabor venezolano

 

 

2013 © CHEF À LA CASA | MENTIONS LÉGALES | CRÉDITS